Facebook
Agenda
Web-TV
Rcf
Le Denier

Temps de Noël

Liturgie (Pastorale liturgique et sacramentelle)


« Aujourd’hui la lumière a brillé sur la terre.
Peuples de l’univers, entrez dans la clarté de Dieu.                              
Venez tous adorer le Seigneur ! »                                                              
(verset de l’Alleluia- Nativité du Seigneur- messe du jour)

 

       Au plus sombre de l’hiver, dans la nuit la plus longue de l’année, l’Eglise nous invite à adorer dans l’enfant de la crèche Dieu qui s’est fait homme pour sauver tous les hommes. Elle nous appelle à reconnaître en lui « le Verbe, vraie lumière qui éclaire tout homme en venant dans le monde » (Jn, 1, évangile de la messe du jour).

Voici les souhaits que l’Eglise formule pour nous dans les bénédictions solennelles :

pour les messes de Noël :

Dans son amour infini, Dieu a donné son Fils au monde pour en dissiper les ténèbres ;                                                                   
Par le mystère de la nativité du Christ, il a fait resplendir cette nuit très sainte :                                                                                
Qu’il vous sauve de l’aveuglement du péché et qu’il ouvre vos yeux à sa lumière.

Il a voulu que les bergers reçoivent d’un ange l’annonce d’une grande joie pour tout le peuple,                                                    
Qu’il mette en vos cœurs cette même joie et vous prenne comme messagers de sa Bonne Nouvelle :                                         
« Aujourd’hui, il vous est né un Sauveur ».

Par l’incarnation de son Fils, il a scellé l’Alliance du ciel et de la terre :             
qu’il vous donne sa paix, qu’il vous tienne en sa bienveillance, qu’il vous unisse dès maintenant à l’Eglise du ciel.

 

pour l’Epiphanie du Seigneur :

Dieu vous a appelés dans votre nuit pour que vous entriez dans sa lumière :                                                                                  
qu’il bénisse en vous la foi, l’espérance et l’amour, qu’il les fasse croître et donner leurs fruits.

Aujourd’hui, le Christ s’est manifesté au monde, il est la lumière qui en dissipe les ténèbres ;                                                 
marchez avec lui, pleins de confiance,
et que Dieu fasse de vous des lumières pour guider vos frères sur leurs chemins.

Et quand vous parviendrez au terme de la route,
vous verrez celui que les mages ont cherché en se guidant sur une étoile :
Votre Seigneur, le Christ, lumière née de la lumière.

 

          Nous pouvons déjà y reconnaître le souhait qui sera formulé la nuit de Pâques, lorsque le prêtre allumera le cierge pascal au feu nouveau : « Que la  lumière du Christ, ressuscitant dans la gloire, dissipe les ténèbres de notre cœur et de notre esprit  », et que nous marcherons à sa suite en acclamant : « Lumière du Christ ! Nous rendons grâce à Dieu ! ». La nuit de Noël laisse éclater le chant des anges : « Gloire à Dieu au plus haut des cieux, et paix sur la terre aux hommes qu’il aime ! » qui dit l’union du ciel et de la terre, annonçant la nuit de Pâques « Ô nuit de vrai bonheur, nuit où le ciel s’unit à la terre, où l’homme rencontre Dieu » (Chant de l’Exultet). Dans la nuit de Noël brille déjà la lumière de la résurrection.

          Les lumières extérieures qui éclairent nos villes et nos maisons veulent signifier cette lumière intérieure qui nous illumine, dont l’annonce nous emplit de joie. Nos temps de fête et nos repas partagés en famille ou entre amis peuvent aussi être des moments de paix, parfois retrouvée, signes de la paix profonde que Dieu nous donne. Marchons avec lui, pleins de confiance : c’est bien lui qui est aussi au terme de notre route, c’est dans son  Royaume que nous espérons être comblés de sa gloire, tous ensemble et pour l’éternité (Prière eucharistique II).

Joyeux Noël !


X