Facebook
Agenda
Web-TV
Rcf
Le Denier

Témoignage de Fr Roger Astier


Comment la Communauté se fait proche des gens ?

           A-   Face à cette question, souvent notre premier mouvement c’est d’énumérer les différents engagements des membres de la communauté. Mais est-ce le plus important ? Beaucoup de ces engagements peuvent être assurés par des laïcs, ils le sont déjà dans bien des cas et il est souhaitable qu’il le soit de plus en plus.

                     Par contre, nous pensons que la proximité des gens la plus profonde, c’est d’aider les personnes avec lesquelles nous vivons à comprendre le sens spécifique de la vie consacrée :

  1. Les aider à comprendre que « ce que nous sommes est plus important que ce que nous faisons» ; faire que les gens se posent la question : Qui sont-ils ?   avant de se poser la question : quelle activité peuvent-ils assurer ?
  2. Les aider à comprendre la pertinence des vœux religieux face au pouvoir de l’argent, face à la volonté de domination, face à l’hédonisme ambiant et aux déviations de l’amour.
  3. Notre Règle de Vie précise : les Frères de Saint Gabriel participent à la mission d’Évangélisation par leur consécration religieuse, par leur vie en communauté fraternelle et par leur activité apostolique. Remarquons la hiérarchie des choses : d’abord la consécration, puis la vie communautaire et enfin les activités.

C’est là l’horizon de notre vie de religieux :

  • une vie donnée à Dieu,
  • une vie avec des Frères ,
  • une vie au service de l’Église.
  1. Les aider à comprendre que nous sommes des « missionnaires sans frontières». Évangéliser pour nous est une mission qui s’incarne ici et ailleurs et donc que nous sommes solidaires de nos frères, présents dans 32 pays du monde.
  2. Les aider aussi à comprendre que tous, nous sommes en route vers un « ailleurs », que l’ultime destinée de l’humanité dépasse notre vie terrestre, que nous sommes appelés à être associé, un jour, à la Résurrection du Christ.    

         B-   Après avoir rappelé ce qui est premier, nous pouvons dire comment nous faisons corps avec notre milieu de vie, comment nous partageons les projets de la communauté humaine locale, comment nous partageons notre volonté d’être signe du Christ dans une société qui semble n’avoir que peu de souci religieux.

             Comme disait Mgr Garnier en accueillant Jean-Paul II en Vendée :  «  Les consacrés sont les serviteurs discrets de l’ordinaire » ;

  • partager dans la simplicité la condition des gens,
  • répondre avec discrétion à leur besoin d’être reconnus, écoutés, soutenus, encouragés,
  • lutter contre un certain nombre de « ismes » délétères dans notre société :   relativisme, individualisme, matérialisme, nationalisme …

Concrètement,      comme vous tous     (et donc ça n’a rien d’original) :

  • nous participons aux temps de célébrations paroissiales et diocésaines : liturgies, veillées de prières, pèlerinages, funérailles …
  • nous accompagnons la vie de certains   mouvements, organismes, ou associations : service de communication et d’information, services caritatifs, Conseil de pastorale, MCR, Conseil d’administration de maison diocésaine d’accueil …
  • nous sommes présents auprès du monde des souffrants : visite de malades, aumônerie de maison de retraite, accompagnement par l’écoute et le soutien de familles dans un passage difficile de leur vie.
  • nous animons des rencontres d’initiation à la Bible, par là nous aidons à comprendre que l’Évangile est une force pour vivre et pour servir.
  • nous invitons et nous aidons au mieux les laïcs à s’engager dans les services d’Église notamment dans l’animation liturgique, dans la formation chrétienne des jeunes …
  • nous introduisons souvent dans la prière communautaire une intention pour les personnes que Dieu met sur notre route, pour les personnes de notre entourage avec leurs joies et leurs peines .

     C’est une façon de répondre au souhait de notre Règle de Vie :

«  Ensemble vous êtes engagés dans la consécration du monde à Dieu.

Avec les femmes et les hommes qui croient en Jésus-Christ vous témoignez, à votre manière, que le monde ne peut lui être offert que dans l’esprit des Béatitudes ».             RV 11.                                                         

Fr Roger Astier

X