Facebook
Agenda
Web-TV
Rcf
Le Denier

Qu’est-ce que la vie consacrée ?

Communautés religieuses


Qu’est-ce que la vie consacrée ?

Ce terme désigne toutes sortes de personnes voulant suivre Jésus dans la joie et la folie de l’Évangile : les moines et moniales, les religieux et religieuses apostoliques, les vierges consacrées, les instituts séculiers, les ermites, les sociétés de vie apostoliques, les veuves consacrées et les membres des instituts ou associations qui émergent depuis Vatican II.

Ce sont des hommes et des femmes qui consacrent toute leur vie au service de Dieu et des autres. Différentes formes existent pour traduire dans le quotidien ce choix radical : vie en communauté ou en solitude, en monastère ou en plein cœur des activités professionnelles ; toujours marquée par la prière, ce lieu de relation privilégiée avec Dieu.

Ils font profession des vœux de pauvreté, chasteté, obéissance. C’est-à-dire que leur existence est basée sur les valeurs de partage, de rencontre, de dialogue. Sûrs que le bonheur est relationnel et non matériel.

Ils désirent révéler dans la simplicité du quotidien, ce Dieu de tendresse et d’amour qui, un jour les a bouleversés et saisis au cœur. « Oui, Dieu est capable de combler notre cœur et de nous rendre heureux ! »
[…]

Les différentes formes de vie consacrée

Religieux et religieuses monastiques

Moines ou moniales qui vivent dans un monastère (« séparés du monde »), en communauté fraternelle (avec d’autres qu’ils n’ont pas choisis) selon une règle de vie propre à leur ordre.


Religieux et religieuses apostoliques

Hommes ou femmes vivant en petites communautés insérées dans un quartier (résidentiel, HLM, campagne…). Les plus jeunes ont une activité professionnelle ; les aînés, des engagements de paroisse, association. Ils sont souvent engagés dans l’éducation, la santé, le social, l’aide aux personnes en situation de pauvreté.


Vierges consacrées

Ce sont des femmes consacrées définitivement à Dieu dans le célibat, par l’évêque de leur diocèse. Elles se mettent au service de l’Eglise diocésaine, de manière individuelle sans rattachement à un groupe particulier.


Les membres d’instituts séculiers

Hommes ou femmes, célibataires ou veufs, membres d’une trentaine d’instituts séculiers. Ils gardent leur profession et leur indépendance (pas de vie communautaire).


Les ermites

Hommes et femmes (souvent des religieux ayant « fait leurs preuves ») insistent sur la séparation intérieure et extérieure du monde, pour mieux souligner que l’homme ne vit que pour Dieu. Vie de silence, de solitude et de prière.


Les veuves consacrées

Par le vœu de chasteté perpétuelle, ces personnes veuves se consacrent dans leur condition pour se donner à la prière et au service de l’Église.


Les nouvelles formes de vie consacrée

Depuis Vatican II, de nouvelles formes d’instituts ou associations émergent : des chrétiens regroupés en association de fidèles (communauté de l’Emmanuel, Béatitudes, communauté féminine du Chemin Neuf…).

Extrait du site : https://vieconsacree85.wordpress.com/quest-ce-que-la-vie-consacree/


X