Facebook
Agenda
Web-TV
Rcf
Le Denier

L’Epiphanie, quand l’Eglise fête Dieu qui se manifeste au monde


épiphanie quand l'église fête dieu qui se manifeste au monde

L’évangile nous rapporte le pèlerinage de ceux que l’on appelle les mages d’Orient. De bien mystérieux pèlerins dont les Évangiles ne disent ni le nom, ni la couleur, ni s’ils étaient rois, ni s’ils voyagèrent sur des chameaux… Mais pour la foi chrétienne, c’est la démarche de ces mages qui importe : sur un signe, une étoile, ces étrangers se sont mis avec confiance à la recherche du roi des Juifs qui venait de naître. Ils voulaient le voir, l’adorer et lui offrir leurs présents.

« Le mystère de Noël trouve sa dimension universelle dans l’Epiphanie

Cette fête souligne la mission de Jésus auprès de tous les peuples de la Terre dont les mages sont la représentation symbolique.

Jésus, en effet, n’a pas réservé son annonce de la Bonne Nouvelle à ses compatriotes Juifs : Samaritains, Cananéens, Romains en garnison ont été accueillis, visités, enseignés, guéris.
C’est à la Pentecôte que l’Eglise naissante a vraiment compris dans la lumière de l’Esprit la vocation universelle de l’Evangile. Dans cette perspective, l’épisode de la venue des mages a été interprété par les premières communautés chrétiennes comme le prélude tout à fait significatif de la réalisation du commandement du Seigneur : « Allez, de toutes les Nations, faites des disciples ».
L’Epiphanie rappelle donc à l’Eglise sa catholicité, son universalité. Christ est le Sauveur, envoyé à tous.

esapce spirirtuel roi mage 1

Nos communautés chrétiennes sont-elles véritablement universelles, accueillantes à ceux qui cherchent et marchent à l’étoile de leur conscience ? Elles sont appelées à être des « poteaux indicateurs » par la qualité de leur prière et de leur lecture de la Parole de Dieu, par le rayonnement de leur foi et le témoignage de leur charité inventive.

Au monde d’aujourd’hui l’Epiphanie indique une voie de compréhension entre les peuples, entre les religions, entre les cultures et entre les groupes humains.

Crèche en bois

La clarté de l’étoile qui a guidé les mages n’évoque-t-elle pas la lumière du Christ qui illumine tout homme pour en faire un homme universel à l’image du cœur de Dieu ? « 

 

Père Philippe Piollet,
prêtre de la paroisse Notre-Dame de Clermont
4 janvier 2009

X