Facebook
Agenda
Web-TV
Rcf
Le Denier

En Eglise, nous sommes entrés en Carême. Laissons-nous conduire par l’Esprit ! (2010)


Entrée en carême

Avec le Mercredi des Cendres, nous entrons dans le temps liturgique des 40 jours du Carême.

Le temps du Carême est un cadeau…
C’est un temps qui nous invite à marcher à la suite de Jésus, poussés comme lui par l’Esprit au désert, sur le chemin qui conduit vers Pâques…
C’est une invitation à retrouver la mémoire du Peuple de l’Alliance et à cheminer nous aussi – avec le Christ – dans l’attente de la manifestation du Royaume…
C’est un temps pour « entrer dans le secret », pour laisser l’Esprit parler à notre esprit : « Et toi, quand tu pries, retire-toi au fond de ta maison, ferme la porte, et prie ton Père qui est présent dans le secret ; ton Père voit ce que tu fais en secret, il te le revaudra.  »

Temps du carême desert

(Matthieu 6, 1-6.16-18, évangile lu au cours de la messe du Mercredi des cendres)…
C’est un temps de conversion, pour tourner le dos à ce qui nous enferme ou nous encombre, et nous « retourner » vers Dieu…
C’est aussi un temps pour concrétiser notre désir de changer de vie. Pour cela, l’évangile du Mercredi des cendres nous propose trois moyens : l’aumône, pour nous ouvrir aux autres et nous rappeler que tout vient de Dieu ; la prière, pour nous ouvrir aux appels de Dieu ; le jeûne, pour nous ouvrir à la liberté véritable…

Le Mercredi des Cendres, nous sommes marqués au front par de la cendre, signe de notre finitude et de notre péché, mais aussi de l’espérance en la miséricorde de Dieu. Venir recevoir les cendres, c’est donc prendre notre place dans la multitude de ceux qui se reconnaissent pécheurs et qui s’engagent dans le chemin de la conversion.
L’imposition des cendres est accompagnée d’une parole : « Convertissez-vous et croyez à l’Evangile ». Accueillir le message, la Bonne nouvelle de l’Evangile, c’est se tourner vers le Messager…

En cette Année de l’Esprit Saint pour notre diocèse, nous pouvons peut-être vivre ce Carême d’une manière particulière.

–  Nous pouvons prendre le temps de vivre le sacrement de la réconciliation, personnellement ou en communauté.
– Nous pouvons accompagner ou prier plus intensément pour les catéchumènes qui se préparent à recevoir le baptême au cours de la Vigile pascale, et pour tous les confirmands qui recevront le sacrement de la confirmation à Pentecôte 2010.
– Nous pouvons partager en petits groupes, avec l’aide du livret proposé par le diocèse, sur la place que nous accordons à l’Esprit dans notre vie personnelle et communautaire.
–  Et durant la messe, nous sommes invités à être attentifs et à valoriser l’épiclèse, la prière d’invocation à l’Esprit Saint

Année esprit et croix

« En quel pays de solitude,
Quarante jours, quarante nuits,
Irez-vous, poussés par l’Esprit ?
Qu’il vous éprouve et vous dénude !
Voyez : les temps sont accomplis,
Et Dieu vous convoque à l’oubli
De ce qui fut vos servitudes. »
(extrait de l’Hymne pour l’entrée en Carême)

X