Facebook
Agenda
Web-TV
Rcf
Le Denier

Chronique : Issue d’une Semaine Sainte : un « non évènement » ?


issue d'une semaine sainte - croix

 

En trois jours les chrétiens viennent, à l’échelle du monde, de revivre quelques siècles d’histoire. Une histoire datée au calendrier de l’année de la venue du Christ,
une histoire Sainte : le mémorial de l’incroyable Dieu- fait- homme,
une histoire oui, mais une occasion de congés et de week-end prolongé , pour la majorité de ceux que nous croisons :
Dieu n’est plus prioritaire dans la ruche quotidienne. Tout juste peut-on se poser la question en certaines circonstances , en général abruptes, où l’homme se confronte à lui-même, à son être.
A chacun ses croyances , ses doutes. A chacun son Salut.

Le Salut du monde au plan matériel, ici bas, certes tous d’accord ; mais que pèse cet homme crucifié , il y a plus de deux siècles, au côté de malfrats, qui prétend relier l’humain et le divin et, comble de l’inaudible, propose un « Royaume futur » ?

Et pourtant, nous en sommes toujours là . Environnés des mêmes interrogations surgissant au cours de la Passion du Christ – relue en cette semaine sainte- où l’on entend dans la bouche du Christ et de Pilate :
« mon Royaume n’est pas de ce monde »… « donc tu es roi »… « tu le dis – répond Jésus- je suis né, je suis venu dans le monde pour rendre témoignage à la Vérité… quiconque est de la vérité écoute ma voix »

Ces mots sont à rapprocher du début de l’Evangile de Jean, ici cité. Il est dit dans ce « Prologue » :

 

« Au commencement le Verbe était
et le Verbe était avec Dieu
et le Verbe était Dieu
Tout fut par Lui…
Et sans lui rien ne fut.
De tout être il était la vie
Et la vie était la lumière des hommes
Le Verbe était la lumière véritable,
qui éclaire tout homme ;
il venait dans le monde…
Et le monde fut par lui…
Il est venu chez lui…
Et les siens ne l’ont pas reçu.
Mais à tous ceux qui l’ont reçu,
Il a donné pouvoir de devenir
Enfants de Dieu »

 

La voilà l’issue de la Semaine Sainte  : une histoire à dormir debout… tu parles ! , devenir enfants de Dieu ! Quelle prétention ils ont ceux-là !

Oui, mais telle est notre foi. Celle qui a traversé les siècles et taraude l’actualité des chrétiens d’hier, d’aujourd’hui et de demain : l’appel à vivre en vérité l’Evangile, héritage de Celui qui est venu pour éclairer le monde.
Pas un événement dont on se dédouane dans un mémorial au cours des fêtes pascales . Pas un événement où l’on « fait ses Pâques »
Non, un événement qui appelle l’homme à relire son quotidien en le confrontant au Don de Dieu, le don total de Sa Vie, le don de son Corps de chair et de sang. L’appel à « faire Corps » avec lui ,à la suite de sa Résurrection.
Mystère de l’ICI et de l’AU-DELA, inscrit dans notre fragilité humaine.

oui ! L’appel de Pâques, c’est l’appel à un « passage » toujours d’actualité. Un événement

M.B.
2006

X