Facebook
Agenda
Web-TV
Rcf
Le Denier

Notice concernant le Bulletin d’information du diocèse de Clermont

Archives diocésaines


Malgré le mouvement de sécularisation qui affecte le XIXe siècle, plus particulièrement la France, un renouveau de la foi et des pratiques religieuses se manifeste, notamment dès les années 1850. A l’image de la société française, la communication se développe et répond à un besoin d’information, consécutif à l’essor de l’instruction et à l’implantation de nombreuses écoles.

Les catholiques participent de leur côté à ce mouvement et des organes de communication vont connaître un réel essor à partir du dernier tiers du siècle.

A l’usage interne du diocèse, plus spécialement du clergé, l’Ordo apparaît dés 1804, comportant un calendrier liturgique, les noms des prêtres dirigeant le diocèse, le chapitre cathédral et un nécrologe annuel. En 1866, il devient plus étoffé et comporte en annexe la liste de tous les prêtres ; il est complété à partir de 1880 par la liste des paroisses avec leur clergé,  un tableau des autres fonctions ecclésiastiques, et l’état des diverses congrégations religieuses implantées dans le diocèse. Au cours du XXe siècle, les noms de responsables laïcs et des mouvements d’apostolat vont s’ajouter. En 1971, l’Ordo prend le nom d’Annuaire diocésain, il sera dissocié du calendrier liturgique, et présente , outre les diverses fonctions exercées par le clergé, les nombreux mouvements d’apostolat des laïcs et leurs responsables, puis les animateurs pastoraux. Il existe toujours, mais sous une forme encore plus développée en 2002 avec la création des paroisses nouvelles et les responsabilités accrues confiées à des religieuses et surtout aux laïcs.

Egalement à l’usage du clergé, la Semaine religieuse fit son apparition dés juin 1868 (l’équipe actuelle travaillant aux Archives y a ajouté des tables détaillées à la fin de chaque volume annuel, lorsque celles-ci faisaient défaut). Le rôle de ce bulletin  consistait à présenter les diverses activités réalisées dans le diocèse, puis celles concernant l’Eglise en général, mais également des considérations sociales , économiques et politiques selon les circonstances du moment.

A partir de 1948, ce bulletin prend le nom de Vie catholique du diocèse de Clermont, et devient bimensuel en 1971. A compter de l’année 2000, cet organe veut toucher un public plus large et se présente donc comme un magazine abondamment illustré sous le nom des Nouvelles du diocèse de Clermont, et qui est toujours publié deux fois par mois.

[ Il convient de signaler aussi la création en 1891 d’un journal catholique hebdomadaire intitulé La Croix d’Auvergne, destiné à informer le grand public et qui apportait de nombreuses informations sur les événements religieux ou profanes concernant les communes du département. A partir de 1944, il a pris le nom de Semeur Hebdo. Devenant indépendant des instances diocésaines en 1978, il reste un organe de presse d’inspiration chrétienne ].

Il n’en demeure pas moins que les «  Semaines religieuses » constituent et demeurent un trésor d’informations les plus diverses et une mine de connaissances, tant religieuses que profanes, indispensables et riches, comme l’a si bien exposé l’historien et sociologue Emile Poulat.

Jean Labbaye
Archiviste diocésain


X