Facebook
Agenda
Web-TV
Rcf
Le Denier

Les religieuses et religieux dans notre diocèse. Inconnus ? Peu connus ? Méconnus !

Communautés religieuses


Religieux kaleidoscope

La Journée de la vie consacrée, vécue chaque année en la fête de la Présentation du Seigneur au temple, est une invitation pour tous les catholiques à célébrer ensemble, et avec les personnes consacrées, les merveilles que le Seigneur accomplit en celles-ci.

Nous vivons présentement dans un monde bigarré, surprenant, parfois cruel. Que d’avancées de la science et de la technique veulent servir la communication, le développement des peuples ! Mais aussi que de personnes sont en proie au désarroi, à la solitude.

Dans cet univers tel qu’il est, les disciples de Jésus-Christ se doivent d’être sel pour la terre, selon la mission qu’ils ont reçue. Parmi eux, ceux que l’on appelle « les Religieux » « les Religieuses », ne le sont pas devenus d’abord pour rendre tel ou tel service, mais avant tout parce qu’ils ont été saisis par le Christ en vue de la mission qu’il voudra leur confier et qu’ils acceptent d’assumer en Communauté.

Dans notre basse-Auvergne

Les Communautés ont été présentes, selon les époques, dans une multitude de lieux en ville comme en campagne ; elles servaient les enfants à scolariser, les malades à soigner sur place, les familles en deuil, etc.
Aujourd’hui, où se trouvent les Communautés ? Que vivent-elles, et comment ? En Puy-de-Dôme, il y a [en ce début 2011] 235 Religieuses et 57 Religieux. Parmi eux, les Moines et Moniales totalisent 63 personnes.
Les Communautés d’hommes qui servent sur le territoire des paroisses réunissent 20 personnes ; 209 Religieuses y sont aussi présentes.
Dans notre Diocèse, il ya 48 Communautés. Vivre en Communauté est un choix difficile, il caractérise la vie religieuse…

Religieux kaleidoscope

Où les rencontrer ?

Certes, on s’attend à les voir sollicités par des activités d’Église ! Un rapide regard permet de repérer leur présence dans des tâches de Catéchèse, de Catéchuménat, de Liturgie ; 20 d’entre eux partagent ces tâches avec des Laïcs, des Diacres, des Prêtres.

La Visite des malades, à domicile et en hôpitaux, les Aumôneries et toute la Pastorale du monde de la santé, des personnes mal voyantes, du monde carcéral ont à leur service 25 Religieuses et Religieux. Dix partagent l’accueil des personnes en deuil et les aident à célébrer les obsèques. Dix autres donnent de leur temps à l’accueil des personnes qui viennent frapper à la porte d’un presbytère ou d’une maison paroissiale.

 

En outre, l’animation de la Radio chrétienne œcuménique [RCF63], l’entretien matériel des églises, la participation à la Coopération missionnaire, au Secours Catholique, aux Conseils Pastoraux qui coordonnent la vie de chaque grande paroisse, sont aussi des lieux où servent, sans bruit, des personnes de la Vie religieuse.

La formation biblique et spirituelle, l’Institut provincial de théologie, les Monastères, le Renouveau, le Centre Spirituel Horeb s’y ajoutent.

Sont-ils proches du monde ?

Religieux kaleidoscope

Bien davantage qu’on ne saurait le deviner… Plusieurs le sont par leur profession d’infirmiers, de soignante, d’enseignants… Une rapide nomenclature signale leur présence à l’Accueil de Jour, aux Restos du Cœur, à l’Alphabétisation des adultes en lien avec le Secours Populaire ; dans le cadre d’Associations de familles, d’Associations de Consommateurs, à l’ACAT, à l’Aide aux femmes en détresse.
Sans bruit, Moine et Moniales donnent souvent l’hospitalité à des personnes de passage dont la vie est blessée par une itinérance à long terme.

Une journée d’attention à la vie consacrée

Souhaitée par le Pape Jean-Paul II, la date du 2 février nous demande chaque année un peu d’imagination.
Toutes les Équipes d’Animation Paroissiale ont été sollicitées par lettre afin de faire des ponts avec les Communautés. Partager avec elles un temps de prière, un moment de convivialité, ce n’est probablement pas bien compliqué ! Alors, ayons l’audace de nous saisir du téléphone, d’un e-mail, ou d’une carte postale, pour créer ou raviver des liens. D’avance, merci pour elles et pour eux.

Père Jean Passelaigue
Délégué épiscopal auprès des Instituts de vie consacrée


X