Facebook
Agenda
Web-TV
Rcf
Le Denier

La transmission de la foi vue par une mère de famille

Confinement


FamilleLa transmission de la foi et de l’amour de Jésus est quelque chose de difficile pour nous. Cela nous demande de la persévérance et un effort quotidien important d’organisation, de volonté.
Les enfants parfois sont très isolés en tant que croyants, pouvant difficilement parler de leur foi dans cette société laïque. Ils se retrouvent à douter de l’existence de Jésus.
D’habitude, le catéchisme en paroisse, la messe (avec une de nos filles enfant de chœur), un point catéchisme de temps en temps, la prière tous les soirs, nous permettaient de répondre à leurs questions et de leurs transmettre la foi.
Cette année, avec le confinement, il a fallu se pencher sur ce problème d’une façon différente : en se réinventant tout en étant nous-mêmes bien occupés par notre travail et par l’école à la maison. Ayant l’esprit très préoccupé, notre belle organisation a commencé à peiner.
Pendant le premier confinement, Théobule et les emails de la paroisse nous ont bien aidés (idée de bricolage, point caté, …). Mais une fois Pâques passé, tout s’est écroulé.
Nous avons commencé à remettre de l’énergie dans le catéchisme de nos enfants au moment du déconfinement grâce à la reprise de la messe (dur de réexpliquer les quelques règles pour être sage à la messe à nos 3 enfants de 8 ans, 5 ans, et 18 mois).
Pendant l’été, Nous avons pris le temps de prévoir un possible re-confinement. Nous avons mis en place une grande prière le samedi et le dimanche soir et un point catéchisme avec maman le dimanche après-midi (pendant la sieste du dernier). Nous avons demandé à nos enfants de nous rappeler de prier, si possible tous les soirs, parce que papa et maman aussi peuvent oublier, surtout avec les problèmes actuels. Nous avons visé des objectifs plus simples, et réintroduit le plaisir du jeux en famille, des promenades, …
A la maison, il y a des hauts et des bas, mais maintenant nous essayons de mettre des garde-fous avec des tout petits pas pour progresser tous les jours. Nous les avons fixés en famille pour que chacun puisse s’investir et le demander.
Quelques exemples de nos petits pas :
– faire un point sur l’évangile et son explication pour les enfants, aidé par Théobule, Patapon, et Magnificat junior.
– faire une belle grande prière dans le week-end. Nous prenons la prière proposée par Famille Chrétienne, et nous ajoutons une prière, un chant,…
– préparer l’Avent avec un calendrier original et chrétien.
En tant que catéchiste dans ma paroisse, cette année, j’ai récupéré tous les emails des parents à qui je fais des envois régulièrement, et j’ai réinsisté particulièrement sur la prière dès la rentrée.
Actuellement, nos enfants, et les enfants catéchisés sont contents d’avoir des réponses, et d’avancer sur ce chemin de foi. Nous avons la chance à notre époque de pouvoir ne pas être isolés : emails, téléphones, internet … d’avoir de multiples supports : dvd, livre, vidéo Théobule, coloriage, magazine, …. Profitons de cette chance pour mieux catéchiser nos enfants au quotidien, et mieux prier.

E. M.


X