Facebook
Agenda
Web-TV
Rcf
Le Denier

Fête de St Joseph travailleur 1er mai 2020

Commentaire évangile


Commentaire de P. Alain Croze

C’est le pape Pie XII qui en 1955 fixa la fête de saint Joseph travailleur.

Si l’Église nous propose Saint Joseph comme Patron des travailleurs, c’est parce qu’Elle désire nous rappeler la dignité du travail humain. Et en ces temps où tant de personnes sont obligées de réduire leur activité il est bon de rappeler que, même par son absence, le travail occupe une place essentielle dans nos sociétés. Il structure et nos vies personnelles et nos vies en communautés.

En effet par l’effort et le travail nous sommes éduqués. Nombre de vertus, mais aussi la force et la prudence sont développées par le travail humain, mais il doit s’exercer dans la recherche de la justice et de la charité.

En exerçant son activité manuelle, avec application, régularité, sérénité, don de soi, Saint Joseph rend gloire à Dieu de plusieurs façons.

            Dans un premier temps il ne laisse pas se perdre les talents donnés par Dieu, il ne les garde pas pour lui seul mais les met au service des autres.

Le charpentier, il y a deux milles ans, est participant à la construction des maisons, lieu de vie et de protection de la famille, ainsi la vocation de protecteur de la famille de St Joseph s’exerce au-delà de la Sainte famille à toute famille humaine.

            Ensuite par son travail, St Joseph imite Dieu. Souvenons-nous de la Genèse, Dieu lui-même travaille en présidant à la création de toute chose : « Il fit ». Jésus lui aussi travaillera comme nous le rapporte St Jean : « Mon Père est toujours à l’œuvre, et moi aussi, je suis à l’œuvre. » (Jn 5,17). Joseph rejoint le Père et le Fils dans leurs œuvres.

            Puis finalement, c’est par son humilité et la simplicité dans lesquelles le travail est accompli, que Joseph rend gloire à Dieu. Nous sommes loin de la performance, de la rentabilité, des profits, les valeurs de ce travail ne sont pas celles dont sont si avides nos sociétés modernes. La richesse et le succès sont bien étrangers à l‘atelier du charpentier où prévaut l’amour, celui du travail bien fait, celui des autres et celui de Dieu.

C’est en silence que Joseph travaille, « ora et labora », tout donné à son Seigneur dans son travail. Un ouvrier comme tant d’autres aux yeux des hommes mais un père travailleur et attentif à faire la joie de son Dieu.

Telles furent les vertus du saint charpentier de Nazareth. Telles sont les vertus que l’Eglise nous invite à vivre en instituant la fête de St Joseph travailleur. Par ses paroles et par ses exemples, Joseph nous enseigne l’humilité, la pauvreté et le travail. Le travail ne doit pas être un esclavage mais le prolongement de l’œuvre créatrice de Dieu. 

Apprenons du saint charpentier de Nazareth à envisager le travail comme un privilège de grandeur et de noblesse, comme une prière rendant gloire au Père par le service de nos frères et sœurs.

 

Temps musical

Dieu t’a choisi : https://www.youtube.com/watch?v=SPfe9FroATw

(Jacqueline-Frédérique Frié / Lucien Deiss / Studio SM)

 

 

DIEU T’A CHOISI
QUE DIEU SOIT BÉNI !
FILS DE DAVID,
EPOUX DE MARIE.
ENTRE TES MAINS
LE CHRIST ENFANT
A REMIS SA VIE.

1
Homme d’espérance.
A toi vient la Promesse,
Son heure accomplie
Quand tu reçois le Messie !

2
Homme de silence,
A toi vient la Parole,
La voix inouïe
Du verbe qui balbutie !

3
Tu te tiens dans l’ombre,
A toi vient la lumière
Du fond de la nuit
Jusqu’à ton coeur ébloui !

4
Juste entre les justes,
C’est toi vers qui la Face
De la vérité
Lève un regard nouveau-né !

5
Homme doux et chaste,
Chez toi l’Amour demeure
La main dans ta main,
Il va se mettre en chemin.

 


X