Facebook
Agenda
Web-TV
Rcf
Le Denier

Sur les pas de Marie en Auvergne


PRTL vignette 1Les fidèles du diocèse de Clermont ont, depuis l’Antiquité chrétienne, développé une grande dévotion à Marie. Les pèlerinages mariaux y sont particulièrement nombreux et populaires et ont suscité l’érection de sanctuaires qui participent à la beauté de l’Auvergne. Vous disposez de deux jours ? Partons ensemble. 

 

 

Basilique Notre-Dame du Port
baislique notre dame du portDissimulée au cœur de Clermont, rue du Port (près de la place Delille) en intimité avec la ville, l’église du « quartier du Port » est une splendide réalisation de l’art roman auvergnat. Son architecture somptueuse est rehaussée par un ambitieux programme sculpté. Le portail Sud et surtout les chapiteaux du chœur déploient une riche iconographie où le rôle de Marie dans l’économie du salut est exalté. Le pèlerinage à l’église longtemps dénommée Sainte-Marie-Principale conduit à se recueillir dans la « Souterraine » (la crypte) devant la vénérable statue de Notre-Dame du Port.

 

Cathédrale Notre-Dame de l’Assomption
Sa haute silhouette et ses flèches sombres dominent l’agglomération. Edifiée en Notre dame de l'assomptionpierre de Volvic à partir du XIIIe s., en remplacement d’une cathédrale romane, l’église-mère du diocèse de Clermont est consacrée à la Reine du Ciel. Le style gothique rayonnant trouve une superbe illustration dans ce grand vaisseau noir transfiguré par la lumière. On pourra admirer les vitraux (XIIe-XXe s.), les peintures murales, le panorama offert par le belvédère de la tour de la Bayette, le Trésor (objets liturgiques orfévrés et émaillés, vierges en majesté)…

A proximité :

  • l’Espace Art roman de l’Office de Tourisme, avec un remarquable diaporama.
  • la vieille ville de Clermont.
  • les musées de Clermont : musée d’archéologie Bargoin, musée du Ranquet…
  • le vieux Montferrand, l’église Notre-Dame de Prospérité, le musée d’art Roger Quilliot

Sur le chemin :

  • le Puy-de-Dôme
  • Volcan à ciel ouvert (puy de Lemptégy)
  • Vulcania, parc européen du volcanisme

 

Basilique Notre-Dame d’Orcival Basilique d'Orcival

Blottie dans une verte vallée, entre Dore et Dôme, l’église d’Orcival est un chef d’œuvre de l’art roman auvergnat qui a conservé, davantage que tout autre, sa raison d’être. Abritant la plus vénérée des Vierges en Majesté d’Auvergne, la basilique continue de vibrer aux accents de la piété mariale. Notre-Dame d’Orcival, vierge libératrice autrement nommée Notre-Dame des Fers, est toujours l’objet du pèlerinage le plus populaire du diocèse.

Hébergement, restauration : Maison d’accueil Notre-Dame de la Rencontre

A proximité :

  • Château de Cordès : manoir des 13e, 15e et 17e s., parterres à la française.
  • Roches Tuilière et Sanadoire, lac de Guéry, lac Servière…
  • Le Mont-Dore : station thermale et centre de sports d’hiver dans le superbe écrin du cirque de la haute vallée de la Dordogne. Téléphérique du Puy de Sancy.
  • La Bourboule : élégante station thermale logée dans un élargissement de la vallée de la Dordogne.
  • Scénomusée de la Toinette à Murat-le-Quaire : une plongée dans la mémoire paysanne d’Auvergne

 

Chapelle Notre Dame de Vassiviere
Dans un magnifique site pastoral, à 1300 m d’altitude, au pied du Sancy, s’élève une chapelle du XVIe s. qui abrite, durant la saison d’été, la Reine de la montagne et des hauts plateaux. Cette souveraine, c’est Notre-Dame de Vassivière, statue miraculeuse qui attire chaque année des milliers de pélerins. La ferveur qui entoure l’image de Marie est très ancrée dans la vie pastorale de la Montagne d’Auvergne. Comme les troupeaux montant à l’estive, la Vierge de Vassivière ne gagne sa montagne qu’aux beaux jours, plus précisément le 2 juillet. Elle retrouve son sanctuaire de la saison froide, l’église paroissiale de Besse, le dimanche qui suit le 21 septembre. Restauration : Auberge des Pèlerins de Vassivière

  •  Fête de la « Montade » le 2 juillet (04 73 79 69 21)
  • Fête de la « Dévalade » le 25 septembre (04 73 79 69 21)

 

A proximité :

  • Cité ancienne de Besse (bel ensemble urbain des 15e-16e s.) aux rues commerçantes animées L’église Saint-André, qui accueille la Vierge de Vassivière entre la fin septembre et le 2 juillet, possède une nef romane avec de beaux chapiteaux (feuillagés ou historiés). Le chœur du XVIe s. abrite de remarquables boiseries (clôture et stalles aux miséricordes sculptées).
  • Lac Pavin : superbe lac de cratère enchâssé dans des forêts et des rochers.
  • Fermes produisant du saint-nectaire
  • Eglise de Saint-Nectaire : édifié dans un cadre superbe, le joyau roman du Mont Cornadore déploie, en dépit de modestes dimensions, une architecture d’une rare monumentalité. Quintessence du roman auvergnat, l’église construite sur le tombeau du saint évangélisateur Nectaire, abrite un exceptionnel programme sculpté (les six chapiteaux de l’hémicycle du chœur développant une thématique de Salut) et un éblouissant trésor avec le buste reliquaire de Saint-Baudime et la Vierge en Majesté Notre-Dame du Mont Cornadore.
  • Fontaines pétrifiantes : utilisation des sources riches en carbonate de calcium pour fabriquer des bas-reliefs en calcaire
  • Château de Murol : impressionnante forteresse médiévale juchée sur un haut socle basaltique
  • Lac Chambon : lac de barrage volcanique dans un très joli site
  • Abbatiale Saint-Austremoine d’Issoire : avec ses nefs de sept travées, les cinq chapelles rayonnantes de son chevet, l’ancienne abbatiale bénédictine d’Issoire, dédiée au premier évêque d’Auvergne, est la plus vaste des églises majeures de la Limagne romane. C’est aussi à l’extérieur la plus richement décorée avec ses marquetteries de pierres, ses entrelacs et son célèbre cycle du Zodiaque. L’intérieur, entièrement peint, est d’une grande majesté. Le pourtour du chœur est rehaussé de chapiteaux historiés présentant un itinéraire pascal dont la fameuse composition de la Cène.
  • Eglise de Saint-Saturnin : occupant un site remarquable, au débouché des gorges de la Monne, l’église de Saint-Saturnin, la plus petite de la série des « majeures » d’Auvergne, bénéficie d’un bel environnement bâti (château féodal, ruelles pittoresques) labellisé « l’un des plus beaux villages de France ». Le chevet de Saint-Saturnin, bien que dénué de chapelles rayonnantes, présente un beau mouvement ascendant couronné par l’un des rares clochers romans d’Auvergne à avoir traversé la tourmente révolutionnaire

 

Abbaye Notre-Dame De Randol Notre dame de Randol
Cette haute citadelle blanche a été érigée en l’honneur de Marie dans ce lieu retiré, en surplomb des gorges de la Monne, voici 35 ans. Investissant une architecture contemporaine, ces moines bénédictins veulent demeurer fidèles à la liturgie en latin et au chant grégorien. Abbaye de Randol, le dimanche messe à 10h et vêpres à 17h.

 

Notre-Dame de Monton
Au sein de la Limagne des coteaux, la butte de Monton est couronnée depuis 1869, par une monumentale Vierge en pierre blanche de 21 m de haut reposant sur un piédestal-chapelle. Le panorama est magnifique. Accueil sur le Puy de la Vierge les après-midi en juillet et août. Pèlerinage les 29 et 30 août avec procession samedi 21h et dimanche 10h30, messe 11h, 17h vêpres, 21h veillée musicale suivie d’un feu d’artifice.

A proximité :

  • Plateau de Gergovie
  • Musée de la Vigne et du Vin d’Aubière

 

 
 

Aller plus loin

Articles et documents

X