Facebook
Agenda
Web-TV
Rcf
Le Denier

Les églises de France : pour comprendre les questions que posent nos législations civile et canonique sur les lieux du culte.


Art Sacré Eglise 2L’église est un lieu de mémoire, d’identité, d’enracinement et de sens, souvent d’une grande valeur artistique. Elle remplit son rôle de maison de prières pour les communautés chrétiennes » (Documents Episcopat 2/2009, p10)

« Pour que vivent nos églises » était le sujet de réflexion d’un groupe de travail que les évêques de France s’étaient donné pour l’année 2008. Suite à ce travail, un document a été publié en janvier 2009 dans « Documents épiscopat – n°2/2009 » :

« EGLISES de France ».
Eglise St Genes Art Sacré
Six mois plus tard une circulaire a été rédigée par le bureau des cultes et publiée le 25 mai 2009 sous la signature du Ministre de l’intérieur ; elle est le fruit d’une année de travail commun avec le bureau des cultes au ministère de l’intérieur et les représentants des différents cultes, dont le culte catholique.
Ces documents concernent au premier chef bien sûr les curés, équipes d’animation paroissiales et conseils économiques des paroisses…
Mais ils sont intéressants pour tous les catholiques qui veulent un tant soit peu comprendre le fonctionnement des relations Eglise-Etat en ce qui concerne nos église, et leurs responsabilités respectives !

Découvrir les textes
« Ces documents répondent, de façon complémentaire, aux nombreuses questions que posent nos législations civile et canonique en la matière. Ils invitent à s’interroger sur les conséquences des changements dans la pratique religieuse en France ainsi que dans l’attachement de nos concitoyens à leur patrimoine. » (Mgr Hippolyte Simon)
Monseigneur Simon présente ces documents et rappelle certains points d’attention très concrets.

Pour en faciliter l’étude, deux textes de « lecture rapide » ou de « lecture abrégée » ont été rédigés avec l’aide de la Commission Diocésaine d’Art Sacré.

Document :
> Lettre de Mgr Simon aux Affectataires des églises Février 2010
> La circulaire du 29 juillet 2011 complète à télécharger

X