Facebook
Agenda
Web-TV
Rcf
Le Denier

Que serai-je sans toi migrant ?


Nous, responsables de l’Action Catholique Ouvrière, réunis en week-end national, exprimons notre indignation :

La politique de l’immigration continue de créer des situations inhumaines
Par exemple, dans le département de la Loire (42), les familles de demandeurs d’asile déboutées vont être mises à la rue sur ordre de Mme la Préfète. Elles vont être, dans les jours qui viennent, expulsées des hôtels ou des logements gérés par des associations telles que « l’Entraide Pierre Valdo ». Pourtant, la majorité de ces familles est intégrée, les enfants scolarisés. De telles situations se retrouvent dans de nombreuses villes de France.  

 

Ce qui hier était inadmissible l’est encore plus aujourd’hui
De tout temps, l’homme s’est déplacé sur terre. La migration se vit dans tous les peuples pour des raisons politiques et économiques. La mondialisation accélère ces migrations et les institutionnalise. Non pour faire un meilleur « vivre ensemble », mais pour répondre à nos besoins de consommation et pour favoriser le profit de quelques-uns au détriment du plus grand nombre, dont nos frères étrangers. Devons-nous faire le jeu de ceux qui « excluent »? Non, ce ne sont pas les pauvres qu’il faut combattre, c’est la pauvreté.  

 

L’ACO veut que l’Homme soit pleinement Homme
Homme qui devient richesse quand nous commençons à le connaître, à le reconnaître. Dans nos actes avec les migrants, nous vérifions que, malgré leur situation précaire, source de souffrances, ils nous enrichissent par leur courage et leur persévérance.  

 

L’ACO dit que l’Homme est aimé de Dieu
Dieu aime la vie et non les forces d’exclusion. Il a mis l’Amour en chacun. Dans nos gestes avec ceux que nous appelons « étrangers », nous savons que la fraternité vécue nous provoque dans le bon sens du terme en nous mettant en face de notre responsabilité de croyants et nous incite à nous dépasser au nom de notre foi. Un chemin vers l’autre parfois difficile mais riche d’humanité.

 

Motion pour les immigrés -1 Avec le MMTC (Mouvement Mondial des Travailleurs Chrétiens) nous appelons chacun à s’interroger devant de telles situations inhumaines, et à tout mettre en oeuvre pour que soit trouvée une solution pérenne leur permettant de vivre dans la dignité.
IL N’Y A PAS D’ÉTRANGERS SUR CETTE TERRE (Cimade)

ACO, Paris

Contact

Aller plus loin

X