Facebook
Agenda
Web-TV
Rcf
Le Denier

Commentaire d’évangile du 30 avril 2020

Commentaire évangile


Commentaire proposé par Michel Chabanel, diacre

Lire l’évangile en ligne en cliquant ici

 

Il nous arrive d’oublier que la foi est un don de Dieu : « Personne ne peut venir à moi, si le Père qui m’a envoyé ne l’attire », nous dit Jésus dans ce passage de l’évangile de Jean. Il ne s’agit pas là d’une prédestination arbitraire de la part de Dieu, certains seraient favorisés et d’autres non. La liberté de l’homme n’est pas niée, l’homme est, en effet, libre, dans son cheminement personnel, de se mettre en quête de la vérité, de voir dans le monde, dans la création des semences du Verbe. L’homme est libre de prêter une oreille attentive à son être profond intérieur, et s’il fait un pas de plus, Il est libre d’écouter l’enseignement de Dieu à travers les Écritures.

Dans ce passage, nous avons un double mouvement : si personne ne peut aller au Père si le Père ne l’attire vers lui, nous oublions aussi parfois que personne ne peut aller directement au Père sans passer par la personne de Jésus son Fils qui est la Parole ultime de Dieu à l’humanité. Seul Jésus qui existe de toute éternité connaît le Père, seul Jésus peut nous montrer le chemin du Père comme l’exprime l’évangéliste : « …personne n’a jamais vu le Père sinon celui qui vient de Dieu, celui-là seul a vu le Père ». Jésus, l’envoyé du Père, est le seul capable d’ouvrir les portes de la vie éternelle à celles et ceux qui croient en lui et cette vie éternelle commence dès ici-bas car si nous croyons en Jésus, Verbe de Dieu, nous avons déjà en nous la vie éternelle.

Mais Jésus va beaucoup plus loin, ses paroles ne sont pas, comme beaucoup de paroles, des paroles qui s’envolent dès qu’elles ont été prononcées, ses paroles ne sont pas comme ces paroles qui n’habitent pas le cœur de ceux qui les prononcent, Jésus fait corps avec sa parole, il se donne tout entier, c’est une parole incarnée qui devient « pain vivant descendu du ciel ». La nourriture donnée par Dieu au peuple hébreux pour que ce dernier puisse subsister lors de sa traversée du désert, l’a simplement nourri sans le faire échapper à la condition mortelle. Jésus, lui, est le pain descendu du ciel et celui qui mange de ce pain vivra éternellement car la Parole de Vie s’est faite chair pour le salut du monde. Qu’elle belle espérance en ces temps de pandémie !

 

Temps musical

O Père, ô Tout-Puissant : https://www.youtube.com/watch?v=tnisRv27c6U

(Didier Rimaud / Marcel Godard / Studio SM)

Ô Père, ô Tout-Puissant,

Ô Bienveillant Seigneur,

Ton Nom soit béni !

Pour le salut du genre humain,

Tu as envoyé Ton Fils Bien-Aimé :

Quand le temps fut advenu,

Pour l’amour de chacun,

Tu as voulu

Qu’il vienne habiter chez les hommes.

Ô Verbe, ô Tout-Puissant,

Ô Très-Aimant Seigneur,

Ton Nom soit béni !

Pour le salut du genre humain,

Tu as pris un corps semblable à nos corps :

Quand le temps fut advenu,

Pour l’amour de chacun,

Tu apparus

Au cœur désolé de ce monde.

Ô Souffle, ô Tout-Puissant,

Ô Bienfaisant Seigneur,

Ton Nom soit béni !

Pour le salut du genre humain,

Ta grâce a choisi la Vierge Marie :

Quand le temps fut advenu,

Pour l’amour de chacun,

Tu l’as tenue

Très humble, au couvert de ton ombre.

 

Prière

Merci Jésus, de nous ouvrir le chemin vers le Père, merci pour ce don libre et total de ta personne par amour pour l’humanité toute entière, merci pour ta parole qui devient pain pour la route et le salut du monde car tu es vraiment ce pain descendu du ciel qui s’est incarné pour vivre pleinement notre humanité excepté le péché. Tu viens combler totalement nos désirs et nos aspirations profondes car en communiant à ton corps et à ton sang nous avons la vie éternelle en nous, nous avons en nous cette joie et cette paix profonde que nul ne peut ravir, cette joie et cette paix profonde plus forte que les inquiétudes que provoque en nous cette pandémie. Comme l’exprimait St Irénée : « La gloire de Dieu c’est l’homme vivant et la vie de l’homme c’est la vision de Dieu ».

 


X