Facebook
Agenda
Web-TV
Rcf
Le Denier

Commentaire d’évangile du 28 avril 2020

Commentaire évangile


Commentaire proposé par P. Paul Destable

Quel signe vas-tu accomplir pour que nous puissions le voir, et te croire ? Quelle œuvre vas-tu faire ?

                Les foules qui posent cette question à Jésus ont en tête le signe merveilleux que Dieu a accompli au désert, au peuple qui était affamé Dieu envoyait chaque matin la manne qui pouvait les rassasier. A leurs yeux, pour être crédible, Jésus devrait accomplir un signe éclatant, bien démonstratif de sa puissance. Mais Jésus ne donne pas un signe, il est le signe que Dieu donne : « C’est mon Père qui donne le vrai pain venu du ciel. Moi je suis le pain de la vie. » En Jésus, Dieu ne nous envoie pas seulement un messager ou un serviteur de plus, il nous donne ce qu’il a de plus cher : son Fils.

                Nous pouvons être surpris de ce langage de nourriture pour nous parler de la vie de Dieu en nous. Il est déjà fréquent dans l’Ancien Testament de comparer la parole de Dieu à une nourriture. Cela peut nous guérir d’une conception trop cérébrale de la foi. La Parole de Dieu n’est pas seulement un message ou une doctrine, la Parole Dieu est une communication de vie, un engendrement. C’est pourquoi le vocabulaire pour dire la foi est toujours celui de la vie : nourriture, boisson, naissance, fécondité, père, fils, enfants, frères, sœurs, héritage, croissance etc.

                L’essentiel, dans notre existence, est rarement médiatique au contraire, on le désire, on le cherche, on l’accueille, ainsi en est-il de la vie, de la confiance, de l’amour et de la foi. Mais de quoi ai-je faim et soif ? Dans notre pays peu d’entre nous ont connu l’épreuve de la faim ou de la soif physiques, sinon au cours d’une randonnée. Par contre en ce temps d’épidémie nous pouvons éprouver la faim et la soif de rencontres, de gestes de tendresse, d’humour, de sécurité sanitaire. Une période de crise peut être l’occasion de s’ouvrir aux grandes questions de la vie. Ai-je vraiment faim et soif de ce que Dieu peut me donner de meilleur ? La pire des choses serait de combler notre faim avec des nourritures superficielles, qui calment momentanément la faim mais ne nourrissent pas. Dans cette période éprouvante où nous sommes privés de nos assemblées liturgiques et de la communion au Corps du Christ comment entretenons-nous le désir de la rencontre avec Lui, la faim de communier à Celui qui est le Pain du ciel ?

                « Donne-nous aujourd’hui notre pain de ce jour ». Jésus lui-même nous invite à adresser nos demandes, à dire notre faim. Aujourd’hui dans ma prière qu’est-ce que je demande à Dieu ? « Qui d’entre vous si son fils lui demande du pain lui donnera-t-il une pierre ? Combien plus le Père céleste donnera-t-il l’Esprit Saint à ceux qui le lui demandent ». Qu’est-ce que j’ai de plus important à demander à Dieu aujourd’hui pour grandir dans ma dignité de fils et de fille de Dieu ? De quoi ai-je besoin aujourd’hui pour être témoin de son amour ? Dans ma prière est ce que je demande ce qui peut me satisfaire ou bien ce qui peut me convertir ?

                Seigneur nous avons faim d’entendre bientôt cette invitation : « heureux les invités au repas du Seigneur »

Père Paul Destable

 

Temps musical

Tant qu’il fait jour : https://www.youtube.com/watch?v=8wKFFjlEvYM

(Didier Rimaud / Jacques Berthier / Studio SM) 

Tant qu’il fait jour, il nous faut annoncer l’amour dont il nous aime !
Tant qu’il fait jour, il nous faut rechercher sa justice et son règne !

 

  1. Quel est-il donc cet homme qui vient pour un baptême, sur qui les cieux ouverts font se poser l’Esprit ?
    Il est le Maître, il est Seigneur ! Il est le Maître, il est Seigneur !
    Quel est-il donc cet homme qui affronte au désert les pièges du mensonge ?
    Il est le Maître, il est Seigneur ! Il est le Maître, il est Seigneur !

 

  1. Quel est-il donc cet homme selon les écritures : il dit qu’il doit souffrir et va ressusciter ?
    Il est le Maître, il est Seigneur ! Il est le Maître, il est Seigneur !
    Quel est-il donc cet homme qui accepte la croix pour être notre Pâque ?
    Il est le Maître, il est Seigneur ! Il est le Maître, il est Seigneur !

 

  1. Quel est-il donc cet homme qui a vaincu la haine ; des femmes nous ont dit l’avoir revu vivant ?
    Il est le Maître, il est Seigneur ! Il est le Maître, il est Seigneur !
    Quel est-il donc cet homme qui leur donne mission de dire ses merveilles ?
    Il est le Maître, il est Seigneur ! Il est le Maître, il est Seigneur !

 

  1. Quel est-il donc cet homme plus homme qu’aucun homme, qu’on appelle Jésus, le fils du charpentier ?
    Il est le Maître, il est Seigneur ! Il est le Maître, il est Seigneur !
    Quel est-il donc cet homme qui est le Fils de Dieu et le Sauveur du monde ?
    Il est le Maître, il est Seigneur ! Il est le Maître, il est Seigneur !

Prière

                                Seigneur Jésus tu as dit « Je suis le pain vivant qui descend du ciel » et c’est toi qui nous invites également à formuler cette prière ; « Donne-nous aujourd’hui notre pain de ce jour. »

                                Le pain c’est celui qui nourrit le corps et qui est si mal partagé. Durant cette période de pandémie certains de nos frères humains sont menacés de famine. Donne-nous le pain du partage et de la solidarité.

                                Seigneur tu nous as établis intendants de ta Création pour que cette terre soit habitable par la famille humaine, donne-nous le pain du respect et de la justice.

                                Par précautions sanitaires nous devons nous tenir à distance et éviter les gestes d’affection, Seigneur donne nous le pain de l’amitié.

                                Seigneur nous avons faim de retrouver la liberté de nous rassembler pour te prier ensemble. Donne-nous le pain de ta Parole qui fonde notre fraternité.

                Seigneur, le pain que tu nous donnes c’est toi-même. Si tu es descendu du ciel c’est pour donner la vie au monde, nous espérons pouvoir bientôt partager avec toi ce repas qui fait de nous des membres de ton Corps.

Père Paul Destable


X