Facebook
Agenda
Web-TV
Rcf
Le Denier

Commentaire d’Évangile du 2 avril

Commentaire évangile


Lire l’Évangile en cliquant ici

Commentaire proposé par P. Bernard Roux

Le passage de l’Évangile d’aujourd’hui se situe entre l’épisode de la femme adultère et la guérison de l’aveugle de naissance.

D’une part, Jésus apparaît comme celui qui appelle à un renouveau quand il déclare: «Moi non plus je ne te condamne pas! Va et désormais ne pèche plus…». Par son pardon, il s’oppose à la Loi, il ouvre un nouvel avenir pour le pécheur.

D’autre part, en rencontrant l’aveugle de naissance et en lui donnant la vue un jour de sabbat, il affirme qu’il est la Lumière du Monde. Il apporte un regard nouveau sur Dieu son Père, sur les autres et sur le Monde.

Entre ces deux événements il y a tout un débat entre Jésus et les Juifs dans lequel on ne se comprend pas.

1- Les pharisiens sont très attachés à leurs traditions et à une conception étroite de la Loi.Ils sont prisonniers de leur façon de voir le rapport à Dieu. Ils considèrent que le fait d’être de la descendance d’Abraham leur donne des droits et des privilèges. Tournés vers le passé, ils ne comprennent pas que Abraham est le Père de la Promesse : «Quitte ton pays, ta parenté… je ferai de toi un grand peuple ! Regarde les étoiles du ciel ta descendance sera aussi nombreuse». Cette promesse de Dieu s’accomplit dans l’histoire des Hommes, elle est Universelle.

2- Jésus cherche à déplacer l’attitude des pharisiens, il veut les sortir de leur enfermement, les rendre libres pour entrer dans le Projet de Dieu sur le Monde. Ce projet s’accomplit en Jésus, l’envoyé du Père qui par sa vie et son message, apporte quelque chose de nouveau.

«Si quelqu’un garde ma parole, jamais il ne verra la mort», déclare Jésus.

Le Seigneur veut ouvrir son peuple à la vie créé par Dieu son Père. Par ses actes, son comportement, c’est lui qui apporte cette vie nouvelle. «Je suis venu pour qu’ils aient la vie et qu’ils l’aient en abondance.». Ce ne sont pas les pratiques que Dieu veut, mais la Miséricorde, l’Amour, le Justice, la vérité.

3- Mais les interlocuteurs de Jésus ne comprennent pas ce discours. L’Évangile nous dit: «Ils ramassent des prières pour les lui jeter. Mais Jésus en se cachant sortit du temple». Jésus quitte le lieu où sont offerts les sacrifices de l’ancienne loi. Désormais, c’est lui le médiateur entre Dieu et les hommes. Par sa passion et sa croix Il se donne par amour pour le salut du monde.

Par sa résurrection, c’est l’amour donné jusqu’au bout qui est vainqueur du mal ; c’est la vie plus forte que la mort qui triomphe.

4- En ce temps difficile de pandémie, où nous sommes tous confinés, nos fragilités nous font réfléchir au sens de notre existence. Des solidarités nouvelles apparaissent ici et là et nous rendent plus forts. Ce confinement qui nous est imposé nous déstabilise. Il créé un vide, un manque qui nous sortent de nos certitudes. Peut-être sommes nous tous appelés dans ce temps difficile à une autre manière de comprendre le monde, à une nouvelle manière de vivre en Frères, à une nouvelle manière d’approfondir la Parole de Dieu.

Bernard ROUX
Prêtre accompagnateur de la Pastorale de la Santé

Temps musical

Qui donc est Dieu ? : https://www.youtube.com/watch?v=HHu9qQnYzwM
(Texte : Jean Servel / Musique : Jean-Michel Dieuaide / Bayard) 

  1. Qui donc est Dieu pour se livrer perdant
    aux mains de l’homme.
    Qui donc est Dieu pour nous aimer ainsi ?
  1. Qui donc est Dieu, qui pleure notre mal
    comme une mère ?
    Qui donc est Dieu pour nous aimer ainsi ?
  1. Qui donc est Dieu qui tire de sa mort
    une naissance ?
    Qui donc est Dieu pour nous aimer ainsi ?
  1. Qui donc est Dieu pour nous ouvrir sa joie
    et son royaume ?
    Qui donc est Dieu pour nous aimer ainsi ?
  1. Qui donc est Dieu pour nous donner son Fils
    né de la femme ?
    Qui donc est Dieu pour nous aimer ainsi ?
  1. Qui donc est Dieu qui veut à tous ses fils
    donner sa mère ?
    Qui donc est Dieu pour nous aimer ainsi ?

Prière


X