Facebook
Agenda
Web-TV
Rcf

Le Christ au désert


sable et fleuve

 

 » Quand il alla au désert,

afin de nous montrer de quel désert il s’agissait
et quelle aridité gagnait le cœur de l’homme,
il entendit la voix du Mal ;
et sachant que lui-même serait bientôt notre
nourriture, il opposa la faim de ta Parole
à la faim de la chair pour laquelle plaidait l’hypocrite
sachant aussi que tu le réservais pour être jeté dans
la mort et se montrer ressuscité davant nous,
il repoussa l’esprit de suffisance
qui l’inclinait à se lancer dans le vide
et à manifester sans ton ordre ta puissance ;
sachant enfin que tu lui demanderais d’offrir sa vie
pour recevoir de toi le royaume qui n’est pas de ce
monde,
il dressa devant le Traître qui lui offrait son empire
seul commandement de t’adorer.
Alors tu l’as regardé et tu as vu :
tout était bon en lui. »

Patrice de la Tour du Pin

X