Facebook
Agenda
Web-TV
Rcf

La sainteté


écriture saint d'hier

« Sainteté, c’est un mot à la fois fascinant et désarmant.

Ne serait-ce pas le mot le plus  » moteur  » de notre foi chrétienne ?  » Il n’y a qu’ une tristesse, fait dire Léon Bloy à Véronique, c’est de n’être pas saints.  » Pourquoi cette aspiration à devenir ce que l’on n’est pas ? ce que l’on ne sera jamais tout à fait ? Je la devine à travers un formidable paradoxe, que l’on aurait tort de vouloir réduire.

Premier terme du paradoxe.
Dieu seul est saint ( l’hébreu : kadosch).  » Toi seul est saint, Seigneur. » Vous savez ce que cela veut dire ? Cela peut s’exprimer ainsi : Dire « Dieu est saint » et dire « Dieu est Dieu », c’est la même chose. Pas une superhumanité, pas une supervertu, pas un Dieu reflet ou projection de nos désirs. Non ! Mais un Dieu tout autre, complètement séparé de nous, inaccessible.

 

Et c’est le deuxième terme du paradoxe.
Ce Dieu, unique en sainteté, sans rien perdre de sa transcendance et de son unicité, veut transmettre le rayonnement de ce qu’il est, comme le soleil qui rayonne au-delà de son noyau central. La sainteté de Dieu veut se communiquer. Elle le fait d’abord en Jésus-Christ, par l’humanité de Jésus, qui connaît ainsi la transfiguration. Mais cette humanité de Jésus n’est pas pour autant isolée, comme une sainteté à voir de loin. Nous devenons en Lui des saints, comme a osé le dire saint Paul à ses baptisés de Corinthe qui n’étaient certe pas des enfants de choeur.

 

Voilà le paradoxe dont il faut vivre.
Je dis bien : vivre, car il ne suffit pas d’admirer, d’adorer, de remercier Dieu de ce qu’il fait de nous. Il faut encore mettre en pratique notre sainteté. Vous savez comment ? Relisez l’Evangile de la Toussaint : Vous serez saints en vivant l’Evangile des Béatitudes de Jésus. Alors le Royaume des cieux est à vous. « 

100 mots pour dire la Foi Henri Denis Desclée de Brouwer

Ecriture saint d'aujourd'hui

Aussi fascinant que le soleil ; mais attention ! on risque en s’approchant, de se brûler les ailes… Tout cela est vrai, mais pas tout à fait.

 
 
X