Facebook
Agenda
Web-TV
Rcf

Comprendre la semaine Sainte


buis en branche

La Semaine sainte désigne la semaine qui va du dimanche des Rameaux à la Veillée pascale de la nuit du samedi de Pâques. Chaque jour de cette semaine a une coloration particulière, et surtout les trois derniers qui forment le  « triduum pascal ».

Le dimanche des Rameaux

Souvent la célébration commence devant l’église. Nous portons des « rameaux » de feuillage toujours verts pour rappeler que la vie ne finit pas. Ces rameaux évoquent la victoire de Jésus sur la mort, sa résurrection.

Nous accueillons Jésus comme les habitants de Jérusalem. Puis nous entrons tous ensemble dans l’église derrière la croix, montrant que nous voulons suivre Jésus, tout au long de cette Semaine sainte, sur le chemin de sa Passion. Et cette année, nous lirons le récit de Passion que nous a laissé saint Marc. Nous ramènerons  ces rameaux à la maison pour les accrocher au crucifix. Ces rameaux veulent nous rappeler que ce jour-là nous sommes venus acclamer le Seigneur, alors ne l’oublions pas.

Le mardi saint

Jour où, dans les diocèses, est célébrée la messe Chrismale, au cours de laquelle l’évêque bénit l’huile des catéchumènes pour ceux qui se préparent au baptême, l’huile des malades pour donner le sacrement de l’onction des malades et enfin consacre le Saint Chrême pour les baptêmes, les confirmations et les ordinations de prêtres. Cette année, la messe Chrismale sera célébrée le mardi 31 mars à 18h30 à la cathédrale de Clermont. C’est aussi au cours de cette messe que les prêtres autour de leur évêque renouvellent les promesses de leur ordination.

Le jeudi saint

La veille de sa mort, Jésus a rassemblé ses disciples pour un dernier repas. Les gestes qu’il a accomplis, nous les revivons pendant la grande messe du jeudi saint. Celle-ci  est célébrée en fin de journée pour respecter la réalité de l’événement historique.

Jésus lave les pieds de ses disciples : « Je suis le Seigneur et le Maître, je me fais serviteur, soyez aussi serviteurs les uns des autres ». Ensuite, Jésus se met à table, partage le pain et le vin « Ceci est mon corps, ceci est mon sang, vous ferez cela en mémoire de moi ».

Ensuite, il y a souvent dans les églises un temps d’adoration du saint sacrement au reposoir, parfois même toute la nuit : « Veillez et priez ». Mais nous pouvons aussi poursuivre la prière dans nos maisons.

Le vendredi Saint

Nous nous souvenons de la mort de Jésus. Le fils de Dieu est cloué sur la croix comme un brigand ! Souvent l’après-midi dans les églises, il y a le chemin de la croix. Des chrétiens se réunissent pour faire mémoire des dernières heures de la vie terrestre de Jésus. Et puis, il ya l’office de la croix avec la lecture de l’office de la passion selon saint Jean, une grande prière universelle, la vénération de la croix et la communion au corps de Christ consacré la veille.

Le samedi saint

Nous nous souvenons de Jésus au tombeau… et le soir, après le coucher du soleil, c’est la grande veillée pascale. C’est déjà Pâques ! Dieu a ressuscité Jésus pour toujours, la mort a cessé d’être la fin de tout.

Il fait déjà nuit, nous allumons un grand feu auquel est allumé le cierge pascal, puis les cierges que portent chacun des fidèles. Nous entrons dans la lumière du Christ ressuscité. Nous relisons la longue histoire du peuple de Dieu. Nous revenons à la source (l’eau du baptême). Nous formons une grande famille, nous renouvelons la foi de notre baptême et nous célébrons l’Eucharistie, le Seigneur ressuscité est là au milieu de nous. Alléluia ! Christ est ressuscité !

Vous le voyez : ce court survol de la semaine sainte est là pour nous inviter à la vivre pleinement dans notre paroisse. Nous irons souvent à l’église cette semaine, mais c’est très important : chaque jour a sa spécificité. Mettons nos pas dans les pas de Jésus, sa passion n’est pas finie, elle continue aujourd’hui encore pour l’Eglise, pour le monde et pour chacun de nous … mais en unissant nos existences à la sienne, nous parviendrons avec Lui à la gloire de sa Résurrection.

Article paru dans « La Grande Ourse« , journal inter-paroissial par la paroisse Saint-Vincent des Côteaux du Bédat.

 
 
X