Facebook
Agenda
Web-TV
Rcf

L’Eucharistie


pastorale lithurgique eucharistie  Quelques réflexions de la commission de liturgie.

Il nous paraît important de bien voir la célébration dominicale dans toutes ses dimensions, notamment son universalité à travers les rites de communion.
Nous disons ensemble le Notre Père, prière commune à tous les chrétiens de la terre, prière qui nous fait vivre une fraternité universelle.

 

Nous échangeons le geste de Paix, la paix que Jésus-Christ ne cesse de nous donner, « non pas à la manière du monde », depuis le jour où il a fait traverser à l’Humanité l’impasse de la mort. Cette paix que nous nous communiquons dans l’assemblée par un geste dépasse largement nos frontières pour se répandre sur le monde.
Avant la communion, le prêtre déclare « heureux les invités à la table du Seigneur ». Les invités, terme générique, exprime que tout être humain est invité : certains sont présents, d’autres ont décliné l’invitation, d’autres ne savent même pas qu’ils sont invités et que ce qui leur est proposé, c’est du bonheur.
L’Eucharistie est une action communautaire : il est impossible de célébrer tout seul. Le Christ se donne dans un corps et ce corps, c’est l’Eglise. Même si un tout petit nombre (2 ou 3) se rassemble, le Christ est là au milieu d’eux et ce petit nombre est en lien avec toute l’Eglise universelle.
L’Eucharistie est célébrée pour l’Humanité tout entière dans l’aujourd’hui de son histoire. Elle opère aujourd’hui le passage de la mort à la vie inauguré par la mort et la résurrection de Jésus-Christ et perpétué d’âge en âge jusqu’à ce qu’il vienne, c’est-à-dire jusqu’à ce que toute l’Humanité soit saisie en Lui.
L’adoration eucharistique est une prolongation de la contemplation de ces mystères dont on n’a jamais fini d’épuiser le sens, ni de s’en nourrir, ni d’en admirer la sagesse avec amour.

X