Facebook
Agenda
Web-TV
Rcf

Présentation de la Délégation diocésaine au Dialogue interreligieux : mission et enjeux pour l’Eglise


services diocesains presentation-de-la-delegation-diocesaine au dialogue interreligieux

Le dialogue interreligieux est une mission essentielle de l’Eglise. Cette page en présente quelques-uns des enjeux…

La pluralité des religions est un fait désormais bien présent dans le quotidien de nos vies et de nos sociétés. Il est important d’en prendre acte et de nous interroger comme croyants, chrétiens, sur les questions que pose à notre foi le fait de prendre au sérieux ces religions, et de les considérer positivement dans leur prétention à la vérité.

 

Dans notre diocèse…

Service dialogue interreligieuxUne communauté israélite est présente depuis longtemps…
On peut surtout noter une présence musulmane importante : 20000 à 25000 personnes sur l’agglomération clermontoise, avec 5 mosquées principales, ainsi que des salles de prière.
Et du côté des bouddhistes, le Monastère de Biollet dans les Combrailles est un lieu de rencontres et de retraites à rayonnement international.

Le fait qu’il existe dans les diocèses une délégation au dialogue interreligieux atteste de la prise au sérieux par l’Eglise catholique de ces différentes traditions religieuses et de l’engagement résolu de cette Eglise dans la relation et le dialogue avec elles.

« L’Eglise ne rejette rien de ce qui est vrai et saint dans ces religions. Elle considère avec un respect sincère ces manières d’agir et de vivre, ces rites et ces doctrines qui, quoiqu’elles diffèrent beaucoup de ce que elle-même tient et propose, cependant reflètent souvent un rayon de la vérité qui illumine tous les hommes. Toutefois, elle annonce, et elle est tenue d’annoncer sans cesse, le Christ qui est « la voie, la vérité et la vie » (Jn 14,6), dans lequel les hommes doivent trouver la plénitude de la vie religieuse, et dans lequel Dieu s’est réconcilié toutes choses. C’est pourquoi, avec prudence et charité, elle exhorte ses fils pour que, tout en témoignant de la foi et de la vie chrétiennes, ils reconnaissent, préservent et fassent progresser les valeurs spirituelles, morales et socio-culturelles qui se trouvent en elles. »

Concile Vatican II – Déclaration Nostra Aetate § 2 (28 octobre 1965)

 

Depuis le Concile, bien des évènements peuvent être reconnus comme des jalons sur le chemin du dialogue entre ces religions, tout particulièrement la Rencontre d’Assise initiée par le Pape Jean-Paul II qui a rassemblé le 27 octobre 1986 des représentants de toutes les religions du monde pour une journée de prière pour la paix. On parle depuis de « l’Esprit d’Assise » !

 

La mission de cette délégation se déploie selon différentes directions :

  • Aider à la connaissance des autres traditions religieuses
    Rencontres – informations – formations
  • Favoriser la réflexion sur les conditions et les enjeux du dialogue
    Formations – conférences
  • Soutenir les paroisses, les services et les institutions dans leurs initiatives, leurs questions
    Participation ou préparation de temps de rencontres
    Echange sur des questions rencontrées concrètement
  • Vivre la rencontre avec des croyants d’autres religions
    Depuis 1997, un groupe de dialogue rassemblant des musulmans, des juifs et des chrétiens se réunit régulièrement, accueilli par la communauté des Clarisses à Chamalières.
  • A travers tout cela, servir une ouverture et aider à vivre la rencontre et le dialogue au-delà des frontières que nous risquons toujours de mettre à nos raisonnements, à nos pratiques, à notre vie ecclésiale.

« Chrétiens et musulmans, nous avons un besoin urgent d’entrer dans la miséricorde commune. Cet exode vers l’autre ne saurait nous détourner de la Terre promise, s’il est bien vrai que nos chemins convergent, quand une même soif nous attire au même puits. Pouvons-nous nous abreuver mutuellement ? C’est au goût de l’eau qu’on en juge. Mais la véritable eau vive est celle que nul ne peut faire jaillir ni contenir, et nous savons que le monde serait moins désert si nous pouvions multiplier au passage les fontaines de miséricorde. »

Père Christian de Chergé,
Prieur de Tibhirine

X