Les legs sont l'avenir de l'Eglise : campagne de sensibilisation

Les legs sont une ressource importante pour l’Église. Une large majorité des habitants de notre département se déclarent catholiques, pratiquants ou non. La possibilité de léguer peut et doit leur être rappelée.

Pourquoi donner à l’Eglise ?

Leg à l'Eglise Catholique

Comme les autres diocèses, le diocèse de Clermont ne vit que de la générosité des fidèles. Et, contrairement à une idée reçue tenace, l’Eglise ne reçoit aucune subvention ni de l’Etat, ni du Vatican.

Donner à l’Eglise, c’est donc soutenir sa présence et son rôle dans la société et lui donner les moyens d’accomplir sa mission : assurer les sacrements (baptême, mariage, ordination...) et accompagner les étapes de la vie (malades, funérailles...), assurer la transmission de la foi (catéchisme, aumônerie...), financer la vie quotidenne des prêtres, être présente auprès des personnes les plus démunies, etc. Ces dons permettent donc à l’Eglise de fonctionner, tout simplement !

Et les legs ?

Comme dans de nombreux diocèses et depuis plusieurs années, les legs nous permettent d’équilibrer le budget de fonctionnement et d’initier des projets pastoraux.
Ils pourraient devenir la cinquième grande ressource d’un diocèse, avec les quatre autres que sont le Denier, les offrandes de messes, les quêtes habituelles et le Casuel (offrandes faites pour les baptêmes, mariages et enterrements).
(Pour plus d’infos : voir "Les ressources et dépenses d’un diocèse français" : 1 - 2).
En moyenne, le montant des legs équivaut à 15 % des quatre principales ressources diocésaines. Mais d’un diocèse à l’autre, cette proportion peut aller de 2% à plus de 20% !

Pourquoi faire un leg à l’Eglise ?

Léguer à l’Eglise est une démarche profonde pour les donateurs :
C’est montrer que la vie continue même après le départ de l’un ou l’autre d’entre nous.
En donnant au diocèse les moyens nécessaires à l’accomplissement de sa mission, léguer est aussi un geste de foi, de confiance, et de générosité pour l’avenir et pour les générations futures.

"Les legs sont l’avenir de l’Eglise puisqu’ils lui permettent de lancer des nouveaux projets
et de remplir sa mission aujourd’hui et demain" (Mgr Simon)

Que peut-on léguer ?

Legs

 Concrètement : des biens immobiliers, mobilier, ou financiers.

"Les familles n’ont pas à avoir d’inquiétude : que ce soit un legs universel ou un legs particulier, les conditions sont très rigoureuses et très encadrées par des notaires", précise le Père Jean Faure (voir ci-dessous).

 

Notons également qu’un legs ne peut se faire qu’en faveur d’un diocèse – par l’intermédiaire de l’Association diocésaine – et non à l’Eglise catholique en France d’une manière générale.

Besoin d’un contact, d’une information ?

Le Père Jean GRANET est le "délégué legs" du diocèse mandaté par notre évêque ; dans sa mission, il est aidé sur le plan juridique par Me Noël Rose (Notaier Honoraire).
Le P. Jean Granet fait aussi partie des personnes référentes pour la campagne nationale des legs.

Pour le contacter :
- 14 rue des Dômes - 63260 Thuret - 04.73.38.11.24
- ou par mail : dons-legs@eveche63.fr

Liens utiles

Cellule d’accueil et d’écoute des victimes de violences sexuelles

J'ai besoin d'un acte de baptême ou de mariage